Sauver la terre – sauver les humains

Sauver la terre – sauver les humains

« Le souci de sauver la planète, les humains et les animaux est une préoccupation majeure sur terre. Quand nous naissons ici, nous sommes instantanément responsables de notre environnement, qui fait après tout partie de nous.

Ce n’est pas de ce « sauvetage » dont je parle.

Les gens souffrent.

D’autres veulent mettre fin à la souffrance des gens.

Ils veulent mettre fin à la souffrance des gens, même si ceux qui souffrent le font de leur propre chef.

À moins qu’une personne ne décide qu’elle a assez souffert et qu’elle veut cesser de souffrir, il n’y a rien que quiconque puisse faire pour l’aider.

De plus, une grande majorité d’individus ont donné beaucoup de valeur et de richesse à la souffrance comme si elle était faite d’or et de diamants. Cet or et ces diamants paieront leur ticket pour le salut et le ciel.

VOUS n’êtes pas ici pour sauver le monde, et moi non plus. Nous ne sommes pas ici pour sauver qui que ce soit. Nous sommes ici pour ETRE ICI ET MAINTENANT.

Si un mendiant dans la rue vous demande de l’argent, vous pouvez faire plusieurs choses, l’une est de lui donner de l’argent et de passer à autre chose. Une autre est de ne pas lui donner d’argent parce qu’il l’utilisera pour acheter de la drogue ou de l’alcool et que vous jugez que c’est mal. Une autre est de lui donner une « conférence » sur sa situation difficile. Une autre est de lui acheter de la nourriture. Une autre est d’essayer de le sauver en l’emmenant dans un refuge ou un centre de traitement de la toxicomanie, ou en le ramenant à sa famille.

Quelle est la bonne chose à faire ?

En fait, n’importe laquelle. Il n’y a pas de jugement.

Si vous essayez de le sauver en l’emmenant dans un refuge ou un centre de traitement de la toxicomanie, vous perdez votre temps, mais au moins, vous vous sentirez bien.
A moins, bien sûr, que le mendiant ne vienne vous voir dans la rue et ne vous dise : « Aidez-moi, s’il vous plaît, aidez-moi, j’en ai marre d’être dépendant, je veux retrouver ma vie, aidez-moi, s’il vous plaît ».

Si cela devait arriver, je pense que votre action sera très efficace et que le dépendant s’en remettra.

Quelle est la probabilité que ce scénario se produise ? Très peu probable.

Il y a la solution et il y a le problème. Vous ne pouvez pas sauver tous les mendiants dépendants dans la rue.

En quoi est comparable avec le reste de la population ?

C’est la même chose. »